CarineI- La créativité, c’est inné ?

Depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours aimé créer, réaliser de mes propres mains. Que ce soit le dessin, la poésie, la musique, le bricolage…, l’univers de la création me passionne.

Cette année, j’ai pu élargir mes possibilités grâce aux logiciels que j’ai appris à utiliser tel que Photoshop. Les chemins de la création sont infinis.

Toutefois, cela n’a pas toujours été facile : et oui, l’inspiration ça ne vient pas sur commande. Il faut savoir surmonter ces moments où l’on se retrouve seule devant sa feuille blanche. Les idées créatives se font attendre, elles demandent patience et minutie.

Le découragement est parfois tentant, mais il ne faut pas y succomber : ma méthode pour surmonter la panne sèche ? M’inspirer d’autres œuvres sans pour autant copier, je cherche juste l’idée de départ, qui débloquera les autres idées.

La créativité c’est être ouvert, savoir remettre en question, prendre des risques.

II- L’éveil

Ces constats, j’ai vraiment pu les concrétiser durant la formation en DEES que j’ai suivi cette année. Il y a six mois, je n’avais ni cette pratique de l’inspiration, ni cet œil critique sur l’environnement qui m’entoure.

Il est vrai que j’ai rencontré des difficultés durant mon premier stage : je maîtrisais encore peu les logiciels et ma maître de stage m’a laissé carte blanche, donc sans repères… Les débuts ont été laborieux, il a fallu que le mécanisme se mette en route.

Cette expérience m’a fait progresser : je sais désormais organiser et mettre en graphismes mes idées.