I – Définition des missions d’un office

Office de TourismeL’Office de Tourisme est organisé par la loi qui définit ses missions et les classes de 1 à 4 étoiles selon un cahier des charges sévère sur le nombre de services rendus aux visiteurs : horaires, langues parlées, documentation, site Internet…
Il y en a 2 400 en France.

1 exemple : lorsque l’on ajoute aux visiteurs physiques l’ensemble des contacts (courriers, mails…) des 130 ODT-SI franciliens, ce sont 2,6 millions de personnes qui ont été touchées et près de 4,5 millions de plus si on ajoute Paris ! Voilà pourquoi les OT si importants dans le développement du tourisme !

C’est ainsi que l’OT assure les missions d’accueil et d’information ainsi que la promotion touristique de la commune en complémentarité avec le Comité départemental de tourisme ou le Comité régional de tourisme. De plus, il contribue à coordonner les interventions des différents partenaires du développement touristique de la commune ou de l’interco.

II – Quel est le budget moyen d’un ODT ?

  • 1 étoile : 45 000 €/an, 2 salariés ;
  • 2 étoiles : 150000 €/ an, 4 salariés ;
  • 3 étoiles : 450 000 €/an, 13 salariés ;
  • 4 étoiles : 1,3 million €/an, 35 salariés ;
  • Paris, cas à part en France, a un budget de 13 millions d’euros et emploie 100 salariés.

III – Quel statut ?

les OT, dont 95% ont opté pour le régime associatif, sont regroupés en Unions Départementales, en Fédérations Régionales puis en fédération nationale qui développent une professionnalisation des réseaux, y compris pour les bénévoles, s’appuient sur des conventions… L’OT n’est plus un simple distributeur de dépliants touristiques mais devient un véritable conseiller de séjour.