Suite de la série : on imagine qu’un internaute vous a trouvé sur un moteur de recherche. Il clique sur votre lien, qu’il juge plein de promesses. La question est : votre site saura-t-il le convaincre ? Vous avez exactement 7 secondes pour faire bonne impression.

Qui êtes-vous ? Le logo

Le logo est souvent le premier élément visualisé par l’internaute. De ce fait, il doit l’informer le plus rapidement possible sur votre activité, vos valeurs, votre offre de prestation…

Ci-dessous, le logo par son traitement graphique identifie la cible du camping : les familles, en vacances au bord de mer
1ere_impression

Que proposez-vous ? L’information

Trop d’information tue l’information. Il faut éviter de mettre à l’épreuve la mémoire de l’internaute, c’est une pratique risquée :

  • il ne retiendra rien
  • il s’agacera
  • il partira !

Il faut bien structurer son offre : c’est la garantie d’une navigation efficace.

Quelle promesse de séjour ? Les ambiances graphiques

Il ne faut pas sous-estimer l’impact de l’environnement visuel, notamment des couleurs, sur le comportement des internautes. Une charte graphique doit être étudiée pour aller dans le même sens que la communication globale de votre structure.

Pour comprendre l’utilité d’une charte graphique, il faut en comprendre l’impact. En voici les points les plus importants :

  • Rendre votre site facilement identifiable par l’internaute : grâce à la charte, l’internaute doit se dire « je suis sur tel site » instantanément.
  • Aider l’internaute à identifier le type de prestations vendues : le vert fait penser à la nature, campagne, tandis que le bleu et le jaune évoquent la mer et les vacances au soleil …
  • Véhiculer un message, des valeurs : si l’internaute se reconnaît dans ces valeurs, il comprendra que l’offre lui est adaptée.
  • Rassurer l’internaute et créer un environnement propice à l’achat : la charte ne doit pas dégager un sentiment de méfiance, de non professionnalisme …
  • Mettre en avant l’offre : on aura beau lutter, l’esthétique est vendeur.