Un support pas comme les autres

L’affiche est par essence un support difficile à mettre en place : on l’impose à la vue des passants, sans leur demander leur avis.
Elle prend de la place dans les vitrines des commerçants, qui parfois refusent tout affichage. Elle est soumise à la dure concurrence de toutes les publicités qui peuplent nos rues, phénomène que certains n’hésitent pas à appeler « pollution visuelle ». Dur dur la vie d’affiche!

Être imprimée et faire bonne impression

Votre affiche doit être belle et susciter l’intérêt. D’autres diraient même qu’elle doit être accrocheuse pour clamer haut et fort que votre site touristique mérite le détour !

Pour cela, faites attention :

Le titre

C’est le résumé clair et accessible de votre message. D’un seul coup d’œil, le lecteur doit pouvoir identifier le sujet.

  • Le titre est mis en avant par une police lisible et de belle taille : on doit pouvoir le lire à une distance de 5 m.
  • Utilisez des formulations accrocheuses : des slogans, par exemple, dans un langage simple et compréhensible, ou encore des formes interrogatives ou un propos provocateur.

Ex chez Révélance : « votre apparence ne nous laisse pas indifférents »

Affiche Nec Karaté
Impact visuel

  • Utilisez plus de la moitié de la surface pour votre design : images, photos, illustrations, fonds. Une affiche trop chargée en texte ne donne pas envie de lire, on aurait même tendance à la zapper.
  • Si vous ne pouvez pas vous passer de texte, préférez des mots-clés, des phrases courtes ou des schémas.
  • Utilisez un design simple ou prenant bien soin de laisser suffisamment de contraste entre les textes et le fond (écrit foncé sur fond clair). Pour le reste, limitez vous à trois couleurs bien franches et contrastées. Évitez, par exemple, les tons pastels qui ne se voient pas à distance.

<<<<<< Bientôt un article sur l’harmonie des couleurs >>>>>>>

  • Si possible, insérez une ou deux images de qualité qui attireront toujours l’attention.

De quoi ça parle ?

L’affiche doit être accessible et vite comprise. Chaque fois que cela est possible, préférez une information visuelle plutôt que du texte. Rappelez-vous que trop d’information tue l’information.

Texte

Plus le texte est court, plus il y a de chances que l’affiche soit lue.

  • Réduisez le texte à des mots clés et limitez les phrases. Le lecteur peut lire tout au plus 2 à 3 phrases confortablement devant une affiche. Évitez toute information superflue du style. « On vous attend, venez nombreux… » (c’est un peu le but recherché de toute affiche !)
  • Utilisez une police sans sérif (ou empattements) et un grand caractère (au moins 10 mm) avec un large espacement entre les lignes. Si vous voulez fournir plus d’information, mettez à disposition des lecteurs des flyers un peu plus détaillés.
  • Attribuez une couleur spécifique aux titres pour les distinguer du reste du texte.

Mise en page

  • Mettez votre titre plutôt au centre ou en haut de votre affiche. En effet on réserve traditionnellement le bas aux informations secondaires : coordonnées, contact, programme, etc…
  • Liez l’image au titre par un effet de style : surprise, curiosité, beauté…

Pensez que l’affiche peut faire l’objet d’une collection : votre affiche pourrait-elle un jour rejoindre un musée de l’affiche ?