Cet article est dédié aux créatifs qui « buguent » devant la feuille blanche : c’est le lot de tous, on n’est pas toujours inspiré. J’espère que ces quelques conseils vont vous aider à y voir plus clair en vous-même. Allez quérir la Déesse Inspiration, et sa très célèbre soeur : la Déesse Créativité…

I – L’importance du brouillon : passage obligé

croquis logo firefox

Une fois que vous avez une première idée de ce que l’entreprise souhaite pour son logo, des directions vont se dessiner dans votre esprit…

Surtout, ne prenez pas déjà votre souris ! Le bon vieux papier / crayon est le meilleur outil pour croquer quelques idées. A la manière d’un Brainstorming, énumérez dans un premier temps sous forme de mots toutes les idées qui vous viennent, sans censure ni autocritique !

Dès qu’une idée vous vient à l’esprit, croquez-la sur votre cahier :

  • Il s’agit ici de dessins à main levée rapidement exécutés, et parfois raturés.
  • Peu importe, dessinez, dessinez, dessinez.
  • Lâchez-vous, ne vous bridez pas, dessinez toutes vos idées quelque soit le résultat.
  • Explorez toutes les pistes qui vous viennent à l’esprit.
  • N’hésitez pas à faire des essais.

Parfois l’inspiration est immédiate, parfois elle se fait désirer.

II – Stimuler sa créativité

De tout temps, les artistes se sont inspirés de l’œuvre de leurs prédécesseurs ou d’une culture différente : PICASSO s’est inspiré des masques africains lorsqu’il a peint les « Demoiselles d’Avignon ».

Il est naturel d’avoir besoin de nourrir son imagination en allant voir ce qui se fait ailleurs : croquis, illustration, magazines, flyers, affiches, publicités, emballages, PLV…

Vous pouvez réunir vos trouvailles et les disposer côte à côte…
La déesse Inspiration finira par frapper : canalisez simplement votre puissance créarice en jetant un coup d’œil aux prérogatives du cahier des charges, ou du rapport de votre brief client.

La encore, c’est une phase créative : utilisez votre pouvoir de création, votre mental, pas votre ordinateur!
Il ne s’agit pas ici d’exécuter (ça c’est facile !) mais de réfléchir, de penser, de conceptualiser.
Ne pensez pas vous arrêter déjà sur 2-3 bonnes idées, laissez décanter quelques jours (si vos délais vous le permettent) : vous verrez que vous serez bien plus neutre et lucide sur vos propres créations.

Dans cet article, je vous donne un exemple, pris dans mes propres brouillons : le concret ne fait de mal à personne !