Cet article fait suite au post « j’ai un gîte et je veux un site pas cher« . Beaucoup d’hébergeurs ne mesurent pas les enjeux d’un site web : en matière de communication web, il faut éviter les prestations au rabais.

Pourquoi ? Les réponses suivent…

Un site internet n’est pas une dépense, c’est un investissement

Définition d’investissement : emploi d’une somme d’argent visant à accroître la production d’une activité ou d’une entreprise ou à améliorer son rendement.

Un site internet représente un coût lors de sa conception, c’est certain. Cependant, si le projet web est mené de façon pertinente, il ne tardera pas à rentabiliser la somme initialement misée. C’est ce que l’on appelle le ROI, le Return On Investment (retour sur Investissement).

N’oubliez pas que le premier objectif d’un site internet « hébergement touristique », c’est  le remplissage :

  • Au maximum des capacités
  • Garanti de l’avant à l’arrière- saison
  • Voire même en hors saison sur des périodes propices : Noël, le Nouvel An…

dessin retour sur investissement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un site internet n’est pas une simple vitrine, c’est un outil

Il ne faut pas se contenter de disposer d’un simple site de présentation : ce serait un comme coup d’épée dans l’eau.

Allez au bout de votre démarche, vous voulez remplir, faire du chiffre d’affaire? Mettez en place un véritable outil de communication :

  • Formulaire de contact
  • Moteur de réservation en ligne
  • Vérification des disponibilités

Un site internet n’est pas un espace d’auto-satisfaction, mais un service à valeur ajoutée

Vous ne faites pas le site pour vous-même. Il va falloir vous convaincre de vous laisser guider par les professionnels du web, qui connaissent le comportemental et les attentes des touristonautes.

  • Vous adorez cette photo prise il y a 5 ans : votre gîte sous la neige étincelante. La neige, c’est rare dans l’ouest  j’en conviens… mais il y a erreur de casting si vous souhaitez faire venir vos hôtes à la belle saison… Ne prenez pas vos photos d’amateur si elles ne sont pas convaincantes et séduisantes
  • Vous ne voulez pas investir dans un moteur de réservation, ni dans le paiement en ligne ? Comme vous voulez, vous pouvez rater jusqu’à 4 ventes sur 5.
  • Vous ne proposez pas de lien vers des sites extérieurs, de peur que l’internaute ne parte ?

Très mauvaise stratégie, une politique de liens pertinente indique une générosité de l’auteur, et une promesse de séjour bien rempli : visite de sites partenaires, territoires et activités à découvrir. Ce serait au contraire apporter la preuve que votre hébergement est proche de tout.
Un site pour un site ne servira à rien : pensez à ce qu’il doit apporter à vos clients. Le design, l’ergonomie, l’ambiance et la promesse d’un séjour réussi va convaincre.  Un prospect conquis devient un client  ; un client satisfait peut devenir un ambassadeur.

Un site internet n’est pas un dépliant immuable, c’est un espace vivant et animé

Le site reflète la réalité : en tant qu’hébergeur, vous faites partie de la prestation. Vous êtes chaleureux, accueillant, prévenant ou encore passionné par votre région… Toutes ces qualités vous différencient, donnent de la valeur ajoutée au séjour : elles doivent se retrouver sur le site.

Faites le vivre, mettez le à jour, avec vos mots, votre personnalité et votre cœur. Plus le web se virtualise, plus il donne de l’importance à l’humain, à l’authentique.

Choisir le bon prestataire : ce qui n’est pas cher est cher !

Vous faites faire un site pas cher à quelqu’un qui se dit professionnel (450€ et on a déjà vu moins, permettez-moi de douter de la qualité des prestations !!)

Si au final, vous obtenez :

  • Un site amateur avec des photos peu exploitables, laides, petites, pixellisées ;
  • Un design à faire vomir
  • Une interface mal conçue où les internautes se perdent
  • Pas de service
  • Du texte, du texte, sans aucune organisation
  • Un référencement inexistant ou pire penchant vers les pratiques frauduleuses (spamdexing)…

Les clients vont fuir. Vous aurez dépensé un site pas cher pour rien !
Je ne noircis pas le trait : certains individus, après 3 petites journées de formation en HTML se lance dans la conception de sites. L’auto-entrepreunariat leur facilite l’installation.

Au moins avant, le parcours du combattant administratif ne sélectionnait que les plus motivés, les vrais porteurs de projets.

Résultat :

  • Ils cassent le marché
  • Ils font des prestations de mauvaise qualité qui desservent leurs clients : ce qui, à mes yeux, est le plus grave
  • Ils arrêtent un an après, leur activité n’étant pas rentable
  • Un autre s’installe et c’est reparti pour un tour !

Plutôt que de vivre une première mauvaise expérience, privilégiez un vrai professionnel, capable de vous conseiller et de vous guider vers une communication efficace. Comment savoir s’il est bon : ce sera l’objet d’un futur article.