Cet article a été motivé par le départ de nombreux de mes étudiants en stage. Après la pratique professionnelle, la dernière étape pour l’obtention du diplôme sera la rédaction d’un mémoire.

I – C’est quoi ?

Un mémoire est un rapport de recherches : il trouve souvent son origine dans un problème ou une série de problèmes, liés à un domaine technique.

Le plus simple des plans serait d’y décrire :

  • ce qui est à l’origine de votre recherche, autrement dit le contexte et la naissance de la problématique dans votre esprit
  • ce que vous pensez faire pour résoudre le(s) problème(s) : mettre en place un méthodologie, des outils, faire des recherches, lire des ouvrages de référence, faire appel à des pros ou des experts, etc…
  • vos premiers résultats et leur analyse : c’est le moment de présenter vos travaux, votre pratique professionnelle
  • les nouveaux problèmes soulevés par vos recherches,
  • et comment ces nouveaux problèmes peuvent être résolus.

II – Positionnement du jury

Un mémoire est très différent d’un devoir sur table : le correcteur d’un devoir est d’habitude celui qui a posé la question. Il connaît donc déjà la réponse.

Le correcteur d’un mémoire ne connait pas la « réponse », il peut dans ce cas exiger que le mémoire apporte une lumière sur ses connaissances actuelles.

Votre mémoire s’adressera avant tout aux membres de votre jury. Ce seront des professionnels, experts du domaine technique lié à votre diplôme et vos recherches. Mais l’expert mondial concernant votre sujet, c’est vous, ne l’oubliez jamais. Vos lecteurs n’auront probablement pas consacré leurs trois ou quatre derniers mois à ce sujet. Vous n’écrivez pas pour vous-même, mais pour eux, et votre exposé doit être suffisamment clair pour leur permettre de comprendre.