Règle #1 : Organisation et cohérence (le site et la page doivent être bien rangés)

Un site internet laisse une première impression de clarté ou de fouillis, et ce, dès les premières secondes. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai cliqué sur un résultat Google, puis suis vite revenue en arrière : l’info recherchée me semblait impossible à trouver dans un tel souk…

La présentation des informations doit être claire, la structure doit apparaître concrètement. La première zone à optimiser reste, à mon sens, la navigation : il faut éviter de la surcharger en multipliant les libellés de menus. Plus vous proposez d’options à l’internaute, plus son indécision augmentera et plus il se sentira perdu…

Navigation site Cdiscount

Le site de Cdiscount est un exemple type de site fouilli : 16 rubriques, que pour ma part je ne consulte jamais. Mon réflexe est plutôt : direction le moteur de recherche interne.

La règle des 3 clics

Voici un mythe qui a la peau dure : on voit encore trop souvent cette demande dans les cahiers des charges et autres documents d’appel d’offre. En quoi est-elle fausse, voire, dans certains cas, stupide ?

D’après une étude menée par l’User Interface Engineering :

  • Les visiteurs ne quittent pas un site au bout de 3 clics. Dans les faits, ils peuvent naviguer jusqu’à la 30e page, tant qu’ils ne sentent pas perdus.
    La règle des 3 clics ne peut pas garantir que l’internaute fasse aboutir sa recherche.
    Le nombre de clics n’a pas de lien avec la satisfaction d’un visiteur
  • L’équation est simple : beaucoup de pages et peu de clics = beaucoup de liens dans le menu de navigation principal. Le temps de choix nécessaire pour un utilisateur est exponentiel par rapport au nombre de liens proposé.

Le nombre magique de Miller

Georges Armitage Miller est professeur de psychologie, il a largement contribué à la création de la psychologie cognitive, grâce à ses travaux de recherche.

Il a recensé dans les années 50 tout un ensemble d’expériences et de preuves scientifiques venant à l’appui d’un constat intuitif : au-delà de 7 objets dans notre tête (à plus ou moins 2 éléments suivant les individus), notre cerveau ne peut plus mémoriser de nouvelles informations. Ce chiffre 7, ou nombre magique de Miller, représente le seuil maximal de ce que l’on appelle notre mémoire de travail.

Navigation site intenet Office de Tourisme de Chantonnay

Dans l’idéal, un site internet doit présenter la bonne information au bon moment, sans effort de la part de l’internaute. Une navigation bien rangée et intuitive va éviter la saturation de la mémoire de travail.

Certains ergonomes préfèreraient plus volontiers se fier à la loi de Hick : il est plus facile et plus rapide de choisir parmi un nombre réduit d’éléments. Les interfaces suivant ce principe sont ultra guidées et nécessitent des étapes supplémentaires en terme de clics : or, on vient de voir que ce n’est pas si grave, tant que la navigation est confortable.

En définitive, ces 2 lois sont importantes : reste à définir dans quelle mesure on peut les respecter toutes les deux…