Je dédie cet article aux personnels des offices de tourisme de Vendée qui ont suivi la formation Photoshop : Karine, Véronique, Elise, Séverine, Julien, Marion et Clémence (ils se reconnaîtront !). Le filtre fluidité a fait l’objet de beaux délires : sûr qu’il est génial pour déformer… mais il sert aussi à corriger, voire même à tricher sur la réalité. Les « People », vous voilà démasqués!

I – Filtre fluidité : des transformations étonnantes

Aucun autre outil de Photoshop ne permet, comme le filtre Fluidité, de transformer en un rien de temps la créature la plus adorable en monstre étrange. Pour agrandir exagérément les oreilles de quelqu’un rien ne vaut les outils de Fluidité.

Notez que l’effet inverse est aussi possible : de trop grandes oreilles peuvent être réduites. Il est aussi possible, par une judicieuse déformation, de faire sourire quelqu’un qui n’en a pas l’habitude.
Tout est possible avec Fluidité.
Cela dit, examinez la Figure ci-dessous. Nicole Kidman a subi quelques avanies dans la fenêtre de Fluidité, au point de devenir une espèce de créature étrange.

Filtre Fluidité

II – Outils et fonctions

Voici un aperçu des outils à votre disposition, en haut à gauche de la fenêtre de fluidité :
Outils

  • Déformation avant : Apparenté à l’outil Doigt, vous cliquez et tirez pour entraîner les pixels environnants
  • Reconstruction : Cet outil annule vos interventions. Il est certes possible d’utiliser le raccourci Ctrl + Z, mais il n’annule que la dernière action. Tirez l’outil Reconstruction sur les zones à rétablir comme à l’origine.
  • Tourbillon horaire : Cliquez et maintenez le bouton enfoncé, ou cliquez et tirez en cercle pour faire pivoter les pixels à l’intérieur de la forme circulaire. Pour appliquer une rotation dans le sens antihoraire, maintenez la touche Option/Alt enfoncée.
  • Contraction : Cet outil attire les pixels vers le centre de la forme. Cliquez et maintenez le bouton enfoncé. La touche Option/Alt enfoncée, c’est l’effet Dilatation qui est appliqué.
  • Dilatation : C’est l’inverse de l’outil Contraction. Il déplace les pixels vers l’extérieur de la forme. L’effet Contraction est appliqué lorsque la touche Option/Alt est enfoncée.
  • Décalage à gauche : Pendant que vous tirez avec cet outil, les pixels sont déplacés à gauche de la trajectoire du pointeur (mais pas nécessairement à votre gauche). En tirant vers le haut, les pixels migrent vers la gauche de l’écran. Tirez vers le bas et les pixels migrent vers la droite de l’écran. La touche Option/Alt inverse ce comportement.
  • Miroir : Lorsque vous tirez cet outil, tous les pixels immédiatement à gauche du  pointeur sont basculés et collés de l’autre côté de la forme. En tirant de gauche à droite, tout ce qui est au-dessus du curseur, au cours du déplacement, est basculé et collé en bas de la forme. Pour de meilleurs résultats, appliquez d’abord l’outil Blocage de masque (voir plus loin) aux pixels à traiter. La touche Option/Alt inverse ce comportement en copiant les pixels à droite de la trajectoire.
  • Turbulence : Cet outil est idéal pour déformer légèrement en forme de vagues, de part et d’autre de la trajectoire. La touche Option/Alt enfoncée, l’outil Turbulence devient l’outil Reconstruction.
  • Blocage de masque : C’est l’un des outils les plus importants, car il sert à protéger les zones de l’image qui ne doivent pas être déformées. Peignez par dessus ces zones pour les recouvrir d’un film protecteur rouge (cette couleur est modifiable).
  • Libération de masque : il sert à déprotéger les parties de l’image bloquées. Le film teinté est effacé là où vous passez cet outil.
  • Main : Comme d’habitude, cet outil sert à repositionner l’image dans la fenêtre.
  • Zoom : Cet outil familier zoome en avant. Maintenez la touche Option/Alt pour zommer en arrière. Il est aussi possible de cliquer et tirer afin de délimiter la zone à afficher dans toute la fenêtre.