Article polices

Qu’est-ce que la typographie ?
Notions sur les polices et caractères d’imprimerie

Saviez-vous que le mot anglais « font » pour « police d’écriture » – provient en réalité du mot français « fonte » ? C’est là une belle référence au petit caractère mobile en plomb, utilisé au 15 siècle avec l’avènement de l’imprimerie mécanique.

Cette anecdote fait partie du cortège de mots et de notions méconnus / mal compris, gravitant dans l’univers de la typographie. Il est temps de s’intéresser à cette discipline centrale dans les arts graphiques. Commençons par le vocabulaire pour bien préciser les choses…

Vocabulaire de la typographie et des caractères typographiques

Police de caractère, caractère typographique, famille de caractère, glyphes ou encore fonts : nous avons tous été confrontés à ces termes, sans trop pouvoir les définir précisément.

Bien que techniques au premier abord, ils deviennent aisément compréhensibles une fois expliqués et illustrés. Voici quelques définitions simples pour vous approprier le vocabulaire de la typographie.

La typographie : à l’origine, elle désigne l’art de créer et d’assembler des caractères pour composer des mots, des phrases et des feuillets. La typographie représente également la technique d’impression via des caractères mobiles en plomb, celle-là même qui fut mise au point par Johanes Gutenberg.

Les glyphes : le glyphe est un caractère typographique (ou un caractère d’imprimerie, en référence au caractère mobile en plomb sous Gutenberg). Il peut s’agir d’un caractère alphabétique, numérique ou encore d’un signe de ponctuation.

Typographie, glyphes d'imprimerie

 

Certaines polices affichent même des glyphes supplémentaires, spécifiquement créés dans un but esthétique. C’est le cas de la ligature : elle permet la liaison élégante de 2 caractères, comme le fameux « e pris dans le o » du œ

Illustration ligature

Qu’est-ce qu’une police de caractère (ou font) ?

Une police se compose d’un ensemble de caractères ou glyphes ayant un design particulier. Dans le jeu de police, on trouve les lettres à proprement parler, les chiffres, les caractères spéciaux, la ponctuation et certaines variantes :

  • la graisse (bold, thin) ;
  • la forme ou le style (font-style) ;
  • la taille (font-size) ;
  • la casse (majuscule, minuscule).

Et une famille de caractère alors, quelle différence ?

Rigoureusement parlant, il existe une différence de fond entre police de caractère et famille de caractère (ou font-family) : Garamond 12pt bold et Garamond 14pt sont 2 polices de caractères différentes mais appartiennent toutes deux à la même famille de caractère, ici Garamond.

Exemple famille de caractère

La personnalité des polices de caractère

Le dessin des lettres d’une police de caractère va influencer d’une part sa lisibilité, d’autre part l’identité, la personnalité qu’elle va être susceptible de véhiculer. Chaque caractère, par son dessin et ses attributs, peut dégager ou non une harmonie avec l’esprit du texte.

On cite bien souvent des exemples de ce genre, manifestement à côté du sujet :

Exemple de phrases, importance choix des polices de caractèreLe choix de la typographie doit donc se faire en accord avec le message textuel afin de ne pas créer de dissonance entre le fond et la forme.

Avant même la lecture du contenu, la typographie apporte une charge émotionnelle et une atmosphère particulière au design. Une typographie bien choisie et cohérente avec la ligne graphique de la composition retient l’attention du lecteur et le plonge dans un univers particulier. Le style peut être formel, décontracté, convivial, moderne…

Anatomie des caractères typographiques :

Il est possible de regrouper les polices de caractères en famille en tenant compte des caractéristiques communes qui les unissent. Ces différentes familles correspondent alors à des utilisations spécifiques qui vont marquer les pages d’une atmosphère particulière.

police typo wikipedia

Cette image a été créée par Alcandre pour l’article Caractère (typographie) de Wikipédia.