Focus sur un moyen de communication très efficace: la photographie et sa perception quasi immédiate. Quasi ? Et oui, je mets tout de suite un bémol. La condition, c’est que le sujet soit bien cadré pour être tout de suite identifiable.


Lors de la conférence à Sud Vendée, j’avais dévoilé la méthode FACILE : moyen mnémotechnique pour se rappeler des 6 piliers de la réussite photographique.
L’objet de cet article : détailler le 1er pilier, F comme Focus.

Faire des photos aec la méthode FACILE

Mettre le focus, c’est déterminer un sujet unique

À vouloir trop mettre d’informations sur une photo : rien ne ressort, rien n’est mémorisé. Le spectateur se rappellera juste d’une vague impression de désordre.

Il est contre-productif de vouloir tout faire entrer dans le cadre, votre photo doit être composée pour valoriser un sujet unique. Choisissez avec soin votre sujet, puis composez votre scène autour pour raconter une histoire.

Fouilli ou focus sur un sujet unique

Au départ, le petit déjeuner ressemble à un joyeux fouillis où rien ne semble appétissant. Et pourtant, je connais la propriétaire des lieux : ses mets sont succulents et faits avec amour et passion.

À droite, la tasse sur la table du petit déjeuner est le sujet principal. Le jus de fruit et les oranges sont présents à l’arrière plan et permettent de contextualiser : un petit déjeuner … plein de vitamines !

L’importance du cadrage, horizontal ou vertical ?

Le sujet principal sera plus aisément identifié s’il occupe un certain volume. La hiérarchie visuelle va jouer en sa faveur, reléguant les éléments d’arrière plan. Vous pouvez également resserrer le cadrage photo pour mettre hors-champ les éléments parasites.

Focus en photo : ressérer le cadrage sur le sujet

Sur cette photo, le sujet semble être le parking, voire même le camion sur le parking.

Sur le 2e cliché, les éléments inintéressants sont hors cadre : le regard se concentre sur la grande façade de cette grange cathédrale.

LCadrage au format paysagee cadrage horizontal ou « format paysage »

Ce cadrage correspond à la vision humaine. Imaginez comme on peut se sentir respirer devant un beau panorama !
L’impression de grandeur, de liberté et d’équilibre se dégage de ce format : il invite à la quiétude, à la méditation. Vous l’aurez compris, c’est le format d’une scène générale, d’un paysage.

 

Cadrage photo vertical : le portrait

Le sujet ici se prête au portait

Et le cadrage vertical : portraits uniquement ?

L’œil humain est déjà moins habitué… A tel point qu’il voit la photo plus grande (illusion d’optique due à la verticalité), et qu’il oublie de regarder tout en haut ou tout en bas!

Pourtant, c’est un format utile, qui convient tout particulièrement aux sujets en hauteur, comme les portraits… C’est aussi un format qui permet de jouer avec les émotions : verticalité, vertige, domination…

Les boîtiers étant horizontaux, les utilisateurs sont parfois frileux au format portrait, pourtant il est parfois incontournable :

  • un sujet vertical avec un large vide autour mérite le portrait. Le paysage aurait pour effet d’écraser le sujet et de donner trop d’importance au décor, parfois très inintéressant…

Conseil pour les pencheurs de tête : à moins d’avoir énormément de recul, ne cherchez pas à intégrer une tour, le clocher d’une église ou un cactus géant dans une composition horizontale. La contre-plongée écraserait votre composition, ce n’est pas vraiment le plus esthétique!

Valoriser son sujet avec la règle des tiers

Commençons par une définition tirée de Wikipédia :

La règle des tiers est une règle de composition picturale s’appliquant dans la composition des images telles que les peintures, photographies et dessins.
La règle propose que l’image soit imaginée comme divisée en neuf parties égales par deux lignes horizontales équidistantes et deux lignes verticales équidistantes, les éléments importants de la composition devant être placés le long de ces lignes ou de leurs intersections.

En définitive, tout objet situé sur ces lignes prendra visuellement de l’importance et contribuera à l’esthétique de la photo. La plupart des amateurs placent leur sujet au centre de leur photo : le résultat est plat et sans saveur.

  • Pour les portraits : placez les yeux de votre sujet sur la ligne du tiers supérieur.
  • Pour les paysages, on parle de loi d’horizon. D’après cette loi, il faut placer l’horizon sur la ligne du bas (au tiers de la hauteur) pour donner la priorité au ciel, et sur la ligne du haut (aux deux tiers de l’image) pour donner la priorité à la terre.
La règle des tiers, un principe de cadrage photo

Ici, priorité est donnée à la terre.

Le focus en photos, pour résumer …

Une photo au bon focus, c’est une photo :

  • Avec un sujet unique
  • Bien cadrée
  • Valorisante grâce à la règle des tiers.

Rendez-vous prochainement pour continuer cet apprentissage de la méthode FACILE avec un article sur l’angle à choisir pour ses photos, ou demandez votre formation photo.

Attention, méthode et infographie copyrightées Web Créatif mais libres pour être partagées 🙂