Le contexte

Le groupe Lilian Michon est l’exemple même d’une entreprise en pleine réussite. Reconnue pour son savoir-faire, la société s’est développée tout en diversifiant ses activités.  L’acquisition de nouveaux locaux beaucoup plus spacieux sera l’occasion de refondre le vieux logo.

La création

La création doit impérativement reprendre la couleur bleu roi déjà présente dans l’ancien logo : il s’agit de garder un élément identitaire.
Le client aimerait tout de même lui apporter un peu de modernité : nous ferons le choix d’un dégradé.

Côté formes, le client est assez fan des courbes élancées et dynamiques. Pour autant, il veut que son logo « fasse sérieux » et soit à la hauteur de la réputation bien établie du groupe.
Nous avons donc joué la carte du contraste : un M majuscule dessiné sous Illustrator imprime un mouvement énergique. Il est traité librement au trait style pinceau, mais trouve le cadre plus strict d’un rectangle bleu dégradé.

La police sans serif « Biko » arbore un noir 100% et joue sur les contrastes de graisse et de casse. Visuellement, l’ensemble est perçu comme stable et solide.